contact@artduregard.org
Cycles de formation
sur les objets d'art

Notre spécificité

Visite de l'art du regard à Bordeaux

Un lieu d'enseignement prestigieux

Les cours magistraux sont abrités par le musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux.

Formation sur l'art par l'Art du Regard à Bordeaux

Au plus près des objets

En fonction des sujets, les cours pratiques se déroulent dans les collections du musée, en salle des ventes, dans des ateliers de créateur, chez des artisans ou antiquaires..

Une programmation de visites inédites

Nous organisons tout au long de l’année des visites et des rencontres dans les lieux d’art.

Les Fondatrices

Estelle Henriot, Fondatrice l'Art du Regard Bordeaux

Estelle Henriot

Diplômée de Sciences Po Paris et de l’Ecole du Louvre.

Après 5 ans chez Unilever en marketing, j’ai créé et développé pendant 10 ans Anamorphose, agence parisienne de conseil en identité de marque et en création d’événements culturels.

Christine Delmas

Diplômée en communication et histoire de l’art

Après 10 ans en agences de communication entre Paris et Bordeaux, j’ai co-créé Art&Miss association bordelaise réunissant 150 femmes autour de conférences et événements culturels.

Notre Partenaire

musée des Arts décoratifs et du Design Bordeaux (madd)

Le musée des Arts décoratifs et du Design (madd)

Le musée est installé dans un hôtel particulier construit à Bordeaux entre 1775 et 1779 pour le conseiller au parlement Pierre de Raymond de Lalande. En 1880, elle est rachetée par la Ville qui y installe tout d’abord les services de police et y construit une prison à l’arrière, à la place du jardin. Puis, la Ville établit un premier musée d’Art ancien en 1924, qui sera transformé en musée des Arts décoratifs en 1955. En 1984, le musée est réaménagé pour évoquer une riche demeure aristocratique, emblématique du siècle des lumières bordelais. Les collections du musée, mobilier, meubles portuaires, céramique, verrerie, orfèvrerie, instruments de musique et de mesure, miniatures, arts de la table ou objets de l’intime constituent un exemple des arts décoratifs français, en particulier bordelais des XVIIIe et XIXe siècles, et un témoignage sur l’histoire de Bordeaux, grand port de négoce au XVIIIe siècle.

En 2013, Constance Rubini, alors nommée à la direction du musée, a sollicité le Haut Conseil des musées de France pour faire évoluer le nom du musée en « musée des Arts décoratifs et du Design », afin de rendre visible la volonté de l’institution de devenir un important lieu de diffusion de la culture du design en France.

En 2014, le madd accueille la première  rétrospective du designer italien Andrea Branzi, exposition est saluée par la presse nationale et internationale.

Parallèlement, le madd s’engage  à soutenir la jeune création contemporaine en accueillant une fois par an une exposition dédiée au projet d’un jeune diplômé en design. 

Revue de presse

Bordeaux Magazine

Sud Ouest

Art & Décoration

France Bleu

Nous les suivons